QUESTIONS ET RÉPONSES
SUR LE COVID-19

13 Mai 2020

Question de la semaine

Questions et réponses sur le Covid-19

 

Depuis plusieurs semaines, le linge reste rangé dans la lingerie. Quelle est la meilleure action à entreprendre ?

Il est préférable de couvrir le linge rangé dans la lingerie, si ce n’est déjà fait. Quelle est la meilleure façon de couvrir le linge ? Il est préférable de couvrir le linge avec un drap de lit propre, cela le protègera de la poussière et de la saleté. Vous n’aurez de cette façon aucun frais à engager au redémarrage. Il est préférable de ne pas couvrir directement le linge avec du plastique, cela l’étoufferait. Le linge encore rangé dans des conteneurs roulants peut également être recouvert d’un drap de lit propre. Si le conteneur est toujours couvert de son plastique de transport, vous pouvez le laisser en place car il n’est pas en contact direct avec le linge.

Il est également important de veiller à la lumière dans la lingerie. Y a-t-il une fenêtre par laquelle le soleil peut éclairer le linge ? La lumière directe du soleil peut provoquer le jaunissement des textiles. Là encore, nous recommandons de le recouvrir d’un drap de lit.

Nous vous recommandons d’enlever le linge propre des lits et de le mettre dans les armoires des chambres. Le linge couvert de poussière domestique est mieux lavé.

Cela s’applique bien sûr aussi à vos moltons, couettes et oreillers. Si vous souhaitez les faire laver, nous serons heureux de vous aider. N’hésitez pas à nous contacter pour cela.

En tant que client, vous vous êtes certainement demandé si Blycolin avait des conseils d’hygiène à partager pour les hôtels et les restaurants ?

L’utilisation du linge de table, particulièrement de nappes en coton, peut réduire le risque de transmission du virus Covid-19. Par ailleurs, le linge de table a un caractère plus durable que les nappes et les serviettes en papier. Blycolin souligne que ses blanchisseries et les blanchisseries partenaires lavent le linge à une température défini, pendant un temps déterminé, le linge est ensuite relavé à une température encore plus élevée, conformément aux directives.

Nous vous conseillons d’accorder une attention particulière aux surfaces solides et lisses de votre hôtel et de votre restaurant. Si vous en avez l’occasion nettoyer les et désinfecter les régulièrement. Outre le nettoyage régulier de ces surfaces, nous vous recommandons vivement l’utilisation de nappes et de serviettes en tissus. Cela offre à vos invités confort, hygiène et protection supplémentaire.

Pour un meilleur contrôle de l’hygiène et de la protection de vos employés, il vous est possible de nettoyer industriellement les uniformes du personnel de cuisine. Les vêtements sont nettoyés selon les directives en vigueur et l’hygiène est assurée.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations à ce sujet ou si vous avez d’autres questions sur l’utilisation du linge de restaurant, d’hôtel et de cuisine, votre manager régional se fera un plaisir de vous aider !

Que devons-nous faire du linge non utilisé par le client dans une chambre occupée ?

Il peut arriver que le ou les hôtes n’utilisent pas l’ensemble du linge disponible pendant leur séjour.
Par exemple, ils n’utilisent qu’une partie des oreillers et du linge de bain ou si l’hôte vient seul, il ne dormira probablement que d’un seul côté du lit.

Notre conseil afin d’éviter tout risque est de renvoyer le linge utilisé et non utilisé à la blanchisserie, afin qu’il soit traité selon des directives strictes. Le client suivant pourra utiliser du linge frais et surtout hygiéniquement propre. Si vous êtes certains que le client n’a pas utilisé le paquet de linge complètement et que la chambre n’est pas occupée pendant les 5 jours suivants, vous avez le choix de laisser le linge non utilisé dans la chambre.

Vous pouvez également envisager, par exemple, de proposer une partie du linge de bain au client et ranger le restant dans une armoire. Il sera plus facile de savoir si l’invité l’a utilisé ou non. S’il n’a pas été utilisé, vous pouvez choisir de le laisser au(x) prochain(s) invité(s).

Important !

Nous souhaitons vous demander de contacter directement Blycolin en cas d’infection au sein de votre entreprise. Nous coordonnerons ensuite avec vous la procédure de livraison du linge et serons particulièrement vigilant avec le linge contaminé. Cela nous permettra de protéger notre personnel, tel que les chauffeurs et les employés qui manipulent le linge sale. En nous informant, nous pouvons vous certifier que la qualité de la désinfection du linge sera garantie et se fera dans les meilleures conditions.

Que recommande Blycolin pour l’hygiène du lit ?

La semaine dernière, nous avons eu de nombreuses questions sur l’utilisation et le nettoyage des protèges matelas. La plupart des hôtels utilisent des protèges matelas en moltons, en revanche les oreillers sont rarement protégés. La fréquence de lavage des protèges matelas est généralement faible.

L’utilisation de protèges matelas et/ou d’oreillers, garantie une protection et une meilleure hygiène. La plupart sont fabriqués avec un tissu souple, imperméable en polyuréthane et polyester (sans PVC) ce qui empêche l’humidité corporelle de pénétrer dans les matelas et les oreillers. L’utilisation de ces protections a un effet positif sur l’hygiène des matelas et des oreillers. De plus, une flanelle permet de réduire considérablement la fréquence de nettoyage des coussins et la finesse du tissu garantie le meilleur confort.

Nous conseillons d’augmenter la fréquence de lavage des protèges matelas et/ou d’oreillers, afin d’en améliorer leur hygiène. Si vous le faites vous-même, sachez que ceux de notre collection sont lavables à au moins 60 degrés, voire pour certains 95 degrés. Bien sûr, nous pouvons prendre en charge le lavage de vos protèges matelas et oreillers. Votre gestionnaire de compte se fera un plaisir de vous aider.

La fréquence des livraisons et la logistique, vont-elles changer après « le lockdown » ?

Oui en effet ! Nous avons dû faire face à une forte réduction des quantités de linge à traiter. Passer de peu de livraison à plus semble aisé, mais il nous faut réorganiser les livraisons en fonction des volumes à traiter. De ce fait, la fréquence des livraisons a également changé, tout simplement parce que les blanchisseries n’ont pas encore assez de linge à laver tous les jours. Actuellement, nous ne lavons qu’un ou deux jours par semaine dans la plupart des blanchisseries, là où c’était quotidien avant le Corona Virus. Afin d’être aussi efficace que possible en termes de temps, de machines, de personnel et d’énergie, la production se fait désormais en un temps limité, le volume de linge étant très faible.

Pour le moment, nous nous rendons chez les clients une ou deux fois par semaine avec du linge propre. Les itinéraires des blanchisseries ont été modifiés et souvent fusionnés en fonction de l’offre (limitée). Il va sans dire que nous faisons tout notre possible pour que ce planning corresponde autant que possible à votre demande.

En restant en contact avec vous et en gérant bien les attentes, nous pouvons organiser la logistique de la meilleure et de la plus efficace des façons. Plus vite nous connaîtrons le taux d’occupation, mieux nous pourrons adapter les livraisons à vos attentes et à vos souhaits. Maintenant que les chiffres d’occupation sont au plus bas, peut-être avez vous trop de linge. N’hésitez pas a nous le communiquer, nous trouverons une solution appropriée avec vous.